Innovation produit

laurent@workandplay.fr/ mars 16, 2018/ Blog/ 0 comments

Aujourd’hui nous nous intéressons à l’innovation produit comme facteur de réussite.

L’enjeu clair qui se dessine depuis quelques temps est l’innovation. Un terme très vague qui veut tout et rien dire. Vous êtes nombreux à venir dans nos salles de réunions pour, s’en doute, parler d’une innovation. Nous souhaitons donc partager avec vous des exemples motivants et inspirants.

post-it-vert Définition et sens de l’innovation produit

« L’innovation produit correspond à l’introduction d’un bien ou d’un service nouveau ou sensiblement amélioré sur le plan de ses caractéristiques ou de l’usage auquel il est destiné. Cette définition inclut les améliorations sensibles des spécifications techniques, des composants et des matières, du logiciel intégré, de la convivialité ou autres caractéristiques fonctionnelles », d’après l’INSEE.

L’innovation au sens large est devenue ces dernières années une priorité pour les entreprises : innovation produit, marketing, organisationnelle, innovation de procédé….

Nous resterons concentrés sur l’innovation produit au cours de cet article, avec l’observation de deux formidables modèles : Dyson et Tesla.

Dyson_logo

post-it-bleu Une philosophie bien définie dans la stratégie d’innovation produit

James Dyzon a commencé dans un garage avec de nombreux prototypes d’aspirateur sans sac et s’est battu pour qu’une entreprise commercialise son idée. En 2016, l’entreprise Dyson a fait 2,9 milliards d’euros de chiffres d’affaires. James Dyson n’a qu’une philosophie : sortir un produit révolutionnaire. Il ne veut pas de la simple amélioration mais il veut améliorer la vie quotidienne de tous les ménages. Il étudie les problèmes et besoins des consommateurs et imagine des solutions novatrices.

En consacrant un large budget en R&D l’entreprise commercialise une dizaine de nouveautés par an, pas de compromis, un produit jugé pas assez innovant ne sera pas commercialisé !

post-it-jaune Des innovations très protégées par l’ensemble des salariés

Le culte du secret au cœur de sa stratégie, tous les prototypes et idées sont stockées dans un coffre-fort. A titre d’exemple le service marketing de Dyson n’est prévenu que 3 mois avant la commercialisation d’un produit afin de garder secret l’innovation le plus longtemps possible. Il accorde tellement d’importance au secret que tout est géré en interne : la communication, le marketing, la conception, l’industrialisation…

James Dyson est aussi un adepte de l’open space et des bureaux volants. Il veille à recruter des personnes créatives et vierges de tout passé gommant leur future créativité. La moyenne d’âge des salariés s’élève à moins de 26 ans ! 25 ingénieurs sortent chaque année du propre institut de formation de la marque. Dès leur arrivée dans l’entreprise ils se voient remettre un book dans lequel leurs idées sont consignées ; pas de mails ou le moins possible dans la communication entre salariés !

post-it-rose Une stratégie très haut de gamme qui fonctionne

Cette politique d’innovation Dyson permet à l’entreprise de pratiquer des prix plus élevés que ses concurrents et de garantir ainsi sa profitabilité pour assurer son développement. James Dyson est l’unique actionnaire et réinvestit chaque année dans son entreprise.

Le prix de l’innovation ? 600€ un aspirateur, 400 € un sèche-cheveux. Bien évidemment ces deux produits sont révolutionnaires comparés aux autres produits similaires sur le marché.

La prochaine innovation : Dyson va construire un campus dédié à l’intelligence artificielle et à la robotique !

Tesla_Motors_Logo

post-it-vert Un autre d’exemple bien différent d’innovation produit 

Tesla est bien évidemment un modèle d’innovation, et rien n’arrête son propriétaire Elon Musk dans sa vision : « mettre en place des choses qui ont besoin d’arriver pour que le futur soit excitant et inspirant ».

Il le dit : « La mission de Tesla est d’accélérer la transition mondiale vers un schéma énergétique durable. »

Le CO2 et la température augmentent ? Elon Musk souhaite changer les choses et plus globalement changer le monde par une énergie durable et non polluante.

post-it-bleu Tesla a créé son innovation produit à travers plusieurs innovations

Innovation marketing : Tesla ne fait pas de publicité. Les retours des consommateurs lui suffisent car le produit parle de lui-même. Elon Musk répond et prend en compte les commentaires des consommateurs sur Twitter et en fait part à ses différents services. La marque communique à l’aide de ses journalistes uniquement grâce à un Unique Selling Proposition : voiture sportive, ultra design et écologique.

Innovation commerciale : grâce à un financement participatif qu’elle organise lors des lancements produits, 24h suffisent pour enregistrer plus de 100 000 précommandes de la Model 3, la dernière voiture de Tesla. De tels résultats sont possibles uniquement par l’intérêt du projet d’Elon Musk. En effet il partage son envie d’accélérer la transition du monde vers les énergies renouvelables avec ses financiers, ses clients et ses salariés. (Ces derniers sont moins bien rémunérés que dans d’autres entreprises mais chacun rêve de travailler pour cette cause sociétale.)

Innovation technologique : les modèles de voiture sont équipés d’un logiciel très sophistiqué qui analyse en permanence les données des conducteurs et effectue les mises à jour en temps réel sur l’ensemble des véhicules en service. L’objectif ultime : le développement de la voiture autonome 🙂

Innovation sociale puisque la marque de luxe n’est pas encore rentable. Bien évidemment, le CEO a une solution pour cela. Il a d’abord commercialisé un modèle très haut de gamme pour financer un projet moyen de gamme qui, lui, assurera la rentabilité de l’entreprise.

post-it-jaune Un résultat incertain que nous découvrirons très prochainement

Toutes ces innovations ont permis à Tesla d’effectuer une innovation de rupture c’est-à-dire rendre accessible aux consommateurs une solution qui parait hors de portée, par une valeur ajoutée, un prix ou le combiné des deux. Le Model 3 est disponible dès 30 000€, design et technologie inclus : un luxe qui devient accessible.

Le pari d’Elon Musk : démocratiser la technologie électrique pour équiper, comme il le souhaite, l’ensemble des ménages d’une voiture électrique et ainsi garantir un bel avenir écologique.

Les points communs entre Elon Musk et James Dyson ? Une vision, une détermination et une ténacité à toute épreuve ! 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*